Zoom sur le poêle bouilleur

Zoom sur le poêle bouilleur

Le poêle bouilleur est une pratique qui permet de bénéficier des avantages du poêle à bois ou à granulés couplés à ceux d’une. Le système est simple et efficace : du fait de l’intégration d’un système d’eau chaude, poêle se transforme. D’un système unifonctionnel, il devient l’équivalent d’un chauffage central qui chauffe toutes les pièces de chez vous, et, par la même occasion, alimente votre circuit d’eau chaude sanitaire.

Fonctionnement de base

Vous vous dites peut-être que le poêle bouilleur est un outil compliqué. Quelle Energie vous répond et vous explique tout. Le poêle bouilleur, aussi appelé poêle hydro comporte un circuit d’eau froide mis en place à l’intérieur du poêle. Une fois l’eau en contact avec la chaleur du feu de bois, elle se réchauffe et vient par la suite alimenter le ballon tampon.

Le ballon tampon permet tout simplement de stocker l’eau chaude issue de la production en surplus de chaleur de la chaudière dans l’optique de réguler la chaudière et de permettre son bon fonctionnement. Il faut donc raccorder un ballon tampon pour pouvoir stocker l’eau chaude et sa diffusion. Cela permettra ensuite de fournir l’eau chaude sanitaire ou d’alimenter les radiateurs de la maison.

A noter qu’il est tout à fait possible de coupler le poêle bouilleur avec d’autres systèmes comme une pompe à chaleur ou des panneaux solaires.

Utilisation : avantage et inconvénient

Pour optimiser consommation d’énergie et de bois, le poêle bouilleur est fréquemment équipé d’un système automatique. Celui-ci vous permet d’apporter une régulation de l’apport de chaleur dans vos radiateurs ou dans votre plancher chauffant, et donc, un meilleur confort thermique.

Un inconvénient du poêle bouilleur est son autonomie. Elle est de quelques jours seulement et, comparé aux automatiques à granulés c’est très peu.

Bûches ou pellets ?

Question légitime. Les bûches vous feront profiter d’une belle flamme et d’un esthétisme certain. Néanmoins, les pellets, ou granulés de bois, donnent des arguments économiques et écologiques bien plus cohérents. Le granulé de bois est obtenu grâce à la sciure de bois, sa fabrication est donc totalement écologique et permet d’obtenir un chauffage confortable.

Autre avantage des pellets : leur taille. En effet, elle se mesure en millimètres carrés. Ils sont très souvent conditionnés dans des sacs, cela leur donne donc une forte résistance à l’humidité – contrairement aux bûches – et un pouvoir calorifique supérieur. Soit, environ 5 kWh/kg pour les pellets contre 4 kWh/kg pour les bûches.

Une solution écologique mais qui reste coûteuse

Le coût du poêle bouilleur est variable mais reste tout de même assez cher. Il faudra compter entre 3 000€ (un poêle bas de gamme) et 15 000€ (un bijou) en fonction de plusieurs paramètres comme le design, la puissance ou encore le type de combustible utilisé.

Le bois est un combustible qui a la vertu d’être totalement naturel, ce qui est un net avantage comparé à toutes les énergies fossiles. Les poêles bouilleurs vous donneront donc l’occasion de réduire votre consommation d’énergie ainsi que vos émissions de CO2. La planète vous en remerciera.

Le chauffage au bois

Le chauffage au bois est peu coûteux et respectueux de l’environnement. Le bois comme combustible est, en effet, l’énergie la moins chère du marché !

Economies d'énergie