Je baisse le chauffage d’1°C pour 7 % d’économies

Environnement, économies ou solidarité, il y a des dizaines de bonnes résolutions à adopter pour améliorer son quotidien. Des petits gestes aux grands changements, quelle bonne résolution allez-vous prendre aujourd’hui ?

Baisser d’un tout petit degré son chauffage pour de très grandes économies : en voilà une très bonne résolution, facile à prendre !

Je chauffe à bonne température

On estime à 19°C la température idéale des pièces à vivre et 17°C pour les chambres. La température du salon peut même être descendue à 18°C seulement, sans sensation d’inconfort. Cela dépend des matériaux de construction de la maison. S’ils sont denses, en pierre ou en brique par exemple, ils libèrent naturellement et durablement l’énergie accumulée (chauffage, ensoleillement…) : c’est la fameuse inertie thermique qui donne cette sensation de confort, même sans surchauffer et surconsommer.

Chauffer davantage est donc déraisonnable d’un point de vue écologique et économique. Si on est un peu frileux, il suffit de se couvrir plutôt que de toucher au thermostat ! Ou d’opter pour la petite bouillotte, le plaid ou la boisson chaude…

L’ambiance surchauffée n’est pas non plus très bonne pour la santé  : trop de chaleur aura tendance à assécher l’air. Un taux d’humidité sain est compris entre 50 et 60 %. En hiver, l’air de la maison ne dépasse parfois pas 30 %… Or, un air trop sec augmente la sensation de froid : c’est le cercle vicieux ! Et bien sûr, ce n’est pas le seul inconvénient que procure une atmosphère trop sèche : muqueuses du nez et de la gorge irritées, peau sèche, yeux qui picotent, maux de tête, système immunitaire affaibli, fatigue…

Baisser le chauffage d’un degré permet d’économiser 7 % d’énergie, de réduire son impact sur l’environnement et d’être en meilleure forme !

Comment baisser le chauffage sans perte de confort ?

Des astuces sont à connaître et des écogestes à adopter pour que le fait de baisser un peu le chauffage ne soit pas source d’inconfort.

La première des choses : ne pas gaspiller ! Chassez donc toute fuite d’air chaud :

  • vérifiez l’isolation des portes et des fenêtres ; parfois en hiver, de simples rideaux lourds font barrage lorsque les ouvertures ne sont pas très bien isolées et qu’on ne peut engager de travaux. Vérifiez les joints également.

Pour un système de chauffage au top :

  • optimisez vos radiateurs en évitant d’entreposer des objets devant, qui limitent fortement leur capacité. Veillez à les dépoussiérer pour la même raison.
  • programmez le système de chauffage pour ne pas chauffer inutilement pendant votre absence, ou la nuit.
  • entretenez votre équipement. Saviez-vous qu’une chaudière mal entretenue consommait 10 % d’énergie en plus ? Faites entretenir votre chaudière régulièrement (c’est-à-dire tous les ans) pour éviter ce désagrément.

A vous les économies !

Source : http://www.consoglobe.com/resolution-baisse-chauffage-degre-cg?plusloin=true