Pedro Chaskel : peu fiable

Pedro Chaskel : peu fiable

La Tercera.17/03/2012. Estefanía Etcheverría rend compte des propos de Patricio Guzman et Pedro Chaskel qui ont qualifié Miguel Herberg d'impostor...

La Tercera.17/03/2012.
Estefanía Etcheverría rend compte des propos de Patricio Guzman et Pedro Chaskel qui ont qualifié Miguel Herberg d’impostor…

Dans l’article ci-contre (ici, en ligne), Estefanía Etcheverría rappelle que Patricio Guzmán, soutenu par Pedro Chaskel, a qualifié Miguel Herberg d’Impostor. Patricio Guzmán avait déjà rapporté une  déclaration recueillie auprès de Gehrard Scheumann : « Miguel Herberg no es de fiar » (Miguel Herberg n’est pas fiable).

Mais sur cette affaire Heynowski-Scheumann-Herberg, Patricio Guzmán et Pedro Chaskel sont-ils vraiment fiables ? À voir les documents qui suivent, on a quelques raisons d’en douter.

Pedro Chaskel

Prenons les déclarations de Pedro Chaskel rapportées le 12 mars 2012 par Estefanía Etcheverría :

El adjetivo [impostor] es ratificado por Pedro Chaskel, quien conoció a los directores alemanes en tiempos de la Unidad Popular y al camarógrafo Peter Hellmich en el Festival de Leipzig. « Yo, personalmente, conversé con Hellmich y él parece haber sido el que armó todo el tinglado de infiltración en la derecha chilena. Parece que él era el especialista en operaciones clandestinas. De Miguel Herberg no había oído nunca, ellos [Heynowski et Scheumann] nunca me lo mencionaron. (…)« 

Pedro Chaskel affirmerait donc que Peter Hellmich, rencontré au festival de Leipzig, lui aurait dit n’avoir jamais entendu parler de Miguel Herberg (« De Miguel Herberg no había oído nunca« ). Cette prétendue déclaration de Peter Hellmich nous étonne d’autant plus que nous avons personnellement rencontré à plusieurs reprises Peter Hellmich avec Miguel Herberg à Santiago en mars 1973… Mais personne n’a l’obligation de nous croire sur parole…

Cependant, il existe dans les archives de Miguel Herberg les preuves irréfutables que Peter Hellmich, caméraman, connaissait Miguel Herberg au Chili en 1973 et 1974 : ce sont les photos prises au Chili par Miguel Herberg lui-même où apparaît Peter Hellmich… 

Pedro Chaskel : peu fiable » Peter Hellmich, photos prises par Miguel Herberg » Peter Hellmich, photos prises par Miguel Herberg
6 - Peter Hellmich sur une planche contacts de Miguel Herberg (photos prises en février 1974)
5 - Peter Hellmich. Photo prise par Miguel Herberg à Santiago, en février 1974
4 - Peter Hellmich, Manfred Berger, officier du Camp de Pisagua (janvier 1974). Photo prise par Miguel Herberg
3 - Peter Hellminch et l'Amiral Ismael Huerta (janvier 1974). Photo prise par Miguel Herberg
2 - Peter Hellmich dans la maison de l'ex-Pdt Gabriel Videla (mars 1973). Photo prise par Miguel Herberg
1 - Peter Hellmich (sud du Chili, mars 1973). Photo prise par Miguel Herberg
6 - Peter Hellmich sur une planche contacts de Miguel Herberg (photos prises en février 1974)
5 - Peter Hellmich. Photo prise par Miguel Herberg à Santiago, en février 1974
4 - Peter Hellmich, Manfred Berger, officier du Camp de Pisagua (janvier 1974). Photo prise par Miguel Herberg
3 - Peter Hellminch et l'Amiral Ismael Huerta (janvier 1974). Photo prise par Miguel Herberg
2 - Peter Hellmich dans la maison de l'ex-Pdt Gabriel Videla (mars 1973). Photo prise par Miguel Herberg
1 - Peter Hellmich (sud du Chili, mars 1973). Photo prise par Miguel Herberg

Il n’est pas invraisemblable que Pedro Chaskel ait rencontré Peter Hellmich au festival de Leipzig. Si c’est le cas, il n’est pas invraisemblable non plus que, tenu comme il l’était par Heynowski et Scheumann, Hellmich ait menti à Chaskel sur le véritable rôle d’Herberg au Chili en 1973 et 1974.

Nous pensons par contre par contre exclu qu’Hellmich ait pu affirmer dans les années 70 à Pedro Chaskel n’avoir jamais entendu parler de l’existence même de Miguel Herberg. Ceci d’autant plus que, comme nous l’avons signalé par ailleurs, le nom de Miguel Herberg apparaissait précédé de la mention « arbeit in Chile / colaboración en Chile » dans le générique du premier film d’H&S sur le Chili, Der krieg der Mumien / La guerra de los momios. Tout porte à croire que Pedro Chaskel a menti en se prévalant d’une déclaration que Peter Hellmich n’a jamais faite.